Photo Club de la chasse et de la nature valorise une chasse rationnelle

Club de la chasse et de la nature valorise une chasse rationnelle


Club de la chasse et de la nature valorise une chasse rationnelle

Le club fondé par François et Jacqueline Sommer (http://www.fondationfrancoissommer.blog) est une association de chasseur et d'amoureux de la nature. Le concept peut étonner, pourtant le chasseur est bien l'un des plus grands protecteurs de la nature. En effet, un bon traqueur doit savoir attraper un gibier, en respectant les règles et les techniques imposées par une chasse rationnelle.

Qu'est-ce qu'une chasse rationnelle ?

Dans la préhistoire, la chasse était pratiquée par nécessité. Aujourd'hui, sa pratique est plus réfléchie. Elle est réglementée par des conditions qui doivent être respectées pour préserver l'accroissement du cheptel. L'art cynégétique exige des connaissances sur la gestion de l'écosystème. De ce fait, il est primordial de respecter, en premier lieu, les territoires de chasse désignés et les périodes appropriées.

En second lieu, pour une chasse rationnelle, il est indispensable d'envisager une taxe pour perpétuer la gestion de la faune et d'exiger, à chaque chasseur, un permis. Ces formalités garantissent un encadrement de la chasse et empêche le braconnage, responsable de la réduction de certaines espèces. Les armes à utiliser sont vérifiées pour éviter les accidents de chasse. La vente de gibier a également été réglementée pour ne pas motiver la chasse déraisonnée.

La vision de François Sommer sur la chasse rationnelle.

Sachant que l'environnement risque d'être menacé, si la chasse n'est pas réglementée, François Sommer convoitait d'inciter tous les chasseurs à le respecter. En 1960, la pratique cynégétique était devenue un loisir. Cependant, le nombre de gibiers commençait à diminuer, alors que le nombre de chasseurs connaissait une grande hausse. La loi Verdeille favorise alors la création de club de chasse. Une alternative que François Sommer et sa femme voit comme une aubaine. Dans cette initiative, il fonde le club de la chasse et de la nature.

Il souhaitait que les membres perçoivent l'importance de la nature et la protègent. En adhérant au club, un membre accepte de veiller sur toutes les merveilles de la nature et d'appliquer la chasse responsable. Ainsi, il devra suivre toutes les sources d'informations disponibles au sein de l'association pour déterminer chaque détail sur chaque espèce. Une méthode qui s'est avérée efficace pour transmettre les règles de base de la chasse éthique.

Le club du couple Sommer, aujourd'hui

Le club de la chasse et de la nature met à profit aujourd'hui à ses membres différentes activités, afin de les aider à respecter la réglementation de la chasse. Il met à leur disposition : un musée d'art cynégétique, un parc protégé, un auditorium pour les débats et une bibliothèque. En vue d'améliorer la perception des membres sur la biodiversité, le club attribue également des stages. Il autorise aussi la pratique des techniques de chasse.

Le club est régi par un statut qui permet l'adhésion de toutes les personnes parrainées, sans discrimination. Aujourd'hui, le club compte 850 adhérents qui veulent chasser de manière raisonnée. Engagé pour la nature, le club donne également de l'importance à l'amitié et à la convivialité. Lieu d'échange, il met en avant la culture, avec des débats, des formations, des colloques, etc. Mais aussi, grâce à l'art de la table, les membres découvrent les recettes sur les produits de la chasse.